"Tu sais mon vieux, ils veulent tous me tuer. Mais, je vais les faire chier jusqu'à cent ans"

February 28, 2017

Chers Lecteurs

 

J’ai mis un peu plus de temps à revenir vers vous… 

 

Mes lectures des deux dernières semaines m’ont franchement déçue…et je n’avais pas trop envie de

 

me lancer dans des éloges littéraires qui sonnent faux.

 

En changeant de registre , je me suis penchée sur ce livre d’Olivier Beaumont

 

« Dans l’enfer de Montretout », qui, sans être un chef d’oeuvre , reste assez divertissant dans la

 

façon de nous présenter le « diable et sa famille « avec ses anecdotes souvent croustillantes, parfois

 

limites, souvent de mauvais goût à l’image du maître des lieux …

 

Montretout…c’est la demeure familiale des Le Pen

 

Dressée sur le rocher de Saint-Cloud, avec une construction qui dans son architecture, n’est pas sans

 

rappeler, la célèbre maison de Norman Bates dans Psychose, la maison fait partie intégrale de

 

l’histoire d’une famille pas comme les autres.

 

La mythique tanière des Le Pen a indeniablement contribué à leur légende…

 

En effet, la politique s’y invite matin, midi et soir… et se mélange avec la vie familiale…jusqu’à en

 

devenir asphyxiante pour tous ses membres...

 

Montretout c’est le lieux de toutes les brisures, les haines, les jalousies et les coups tordus. 

 

C’est l’histoire d’un héritage douteux, flou, l’héritage Lambert de 1976 permettant à Jean-Marie de se

 

délester de toute obligation matérielle et d’être enfin libre de faire sa politique .. ..

 

Montretout, c’est la résidence, le refuge « traumatisant » qui accueillera les Le Pen suite à l’attentat.

 

Une maison froide, glaciale où l’ombre paternelle plane , étouffante et envahissante 

 

A travers l’histoire de ce domaine maléfique, Olivier Beaumont retrace l’histoire intime de cette

 

famille où tout est lié au Patriarche… où tout rappelle le prestige de son hôte.

 

Coeur névralgique du pouvoir du Front National, Le Pen y fera défiler pendant 40 ans son

 

gouvernement et sa cour…

 

Les mariages de ses filles, ces fêtes un peu déjantées, y sont célébrées en grande pompe, les soirées

 

électorales ou l’on rencontre des gloires passées du Front National, des gens bien nés, quelques

 

stars du barreau de Paris  , des diplomates russes, africains ou encore des célèbres commissaires

 

priseurs…le beau monde s’y presse, flatté d’être invité par le Menhir ..

 

En fin de compte le lieu maudit sera abandonné de tous…certains y reviendront sans le sou, d’autres

 

n'y remettront plus jamais un pied…

 

Car La fin de Montretout, est aussi liée à la fin de son Patriarche…en effet rien ne doit survivre au

 

grand mentor , tout s’arrête à sa personne ...

 

Bonne lecture....

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload